L'EPFL conçoit un drone transport de colis

02 Octobre 2017

Des chercheurs de l'EPFL ont développé un drone capable de transporter des colis de 500 grammes sur deux kilomètres. Muni de quatre hélices, l'appareil est doté d'une armature pliable inspirée des origamis. Il peut livrer des lettres, des aliments ou des médicaments en utilisant les itinéraires les plus rapides sans se soucier du trafic. Le drone développé par l'EPFL enveloppe la cargaison qu'il va transporter, la protégeant ainsi des chocs. Il est par ailleurs programmé pour éviter les obstacles.

Son design est inspiré des origamis. L'armature se plie et se déplie en seul mouvement. Une fois aplati, l'engin a un volume réduit de 92% et peut se glisser dans un sac à dos, poursuit la haute école. Côté distance, le multicoptère transporte des cargaisons de 500 grammes sur deux kilomètres. Environ 150 vols de livraison ont été effectués avec succès à l'EPFL cet été. "Nous recherchons des moyens d'augmenter la charge utile du drone et d'améliorer son autonomie et sa capacité à détecter et à éviter les objets", précise dans le communiqué Kornatowski Przemyslaw, qui a développé l'appareil.

Le drone a été conçu au Laboratoire des systèmes intelligents et est financé par le Pole de Recherche Nationale (PRN) Robotique. Avec cet appareil, l’école entend se positionner dans le secteur particulièrement porteur de la livraison par les airs, dans lequel se sont déjà engouffrés plusieurs mastodontes. Amazon a livré son premier colis par drone en décembre dernier, l’entreprise américaine de livraison UPS s’y essaie depuis cet hiver. Depuis quelques mois, La Poste teste le concept pour le réseau hospitalier du Tessin en vue de l’échange régulier d’échantillons de laboratoire entre deux hôpitaux.

Sources EPFL/ TRibune de Genève